Lire et retenir : Comment améliorer ses capacités de mémorisation ?

Lorsque nous lisons et apprenons, nous acquérons des connaissances, et sans la capacité de « stocker » la matière, nous ne pouvons pas apprendre. C’est là qu’il est utile d’avoir une bonne mémoire.

Comme la lecture fait partie intégrante du processus d’apprentissage, une grande variété de stratégies de mémoire ont été développées pour nous aider à nous souvenir et à améliorer notre compréhension de la lecture. Découvrez lesquelles dans la suite de l’article.

Lire, comprendre, retenir : Tout est lié !

Tant que nous comprenons quelque chose, nous nous en souvenons. La plupart des individus pensent que s’ils lisent le même document de manière répétée, ils seront capables de le retenir. Pourtant, les répétitions mécaniques n’apportent qu’un bénéfice minime. Pour retenir et rappeler des informations, nous devons d’abord apprendre, saisir et relier les points.

Bien sûr, il existe une variété de méthodes d’entraînement à la mémorisation. La lecture active peut également contribuer à améliorer votre compréhension et votre mémoire.

Pendant votre lecture, prenez des notes et demandez-vous pourquoi les choses se passent. Quel est le problème ? Comment puis-je l’expliquer ? Qu’est-ce que cela signifie ?). Lire le contenu à haute voix, le taper à la main, le résumer dans vos propres mots ou le faire lire par quelqu’un d’autre sont tous de bons moyens de vous aider à vous souvenir des informations.

Les « chevilles » : Une représentation visuelle pour retenir ce que vous avez lu

Le système des chevilles est une représentation visuelle très efficace pour retenir des informations, car elle s’appuie sur des connaissances antérieures. Une « cheville » est un crochet mental auquel on peut accrocher de nouvelles informations. Vous pouvez toujours vous référer à cette cheville pour vous rafraîchir la mémoire sur des détails importants. Voici quelques astuces pour utiliser cette technique :

  • Établissez des liens entre les choses en utilisant des chiffres ou des lettres.
  • Utilisez les chiffres ou les lettres de A à J pour représenter ce dont vous devez vous souvenir.
  • La mémorisation sera beaucoup plus facile si vous utilisez des rimes.

Voici un exemple : un – fil ; deux – aiguille ; trois – nœud ; quatre – boucle… Oui, il est ici question de retenir une technique liée à la couture ! Cela fonctionnera bien sûr pour une suite de dates historiques, pour les événements qui composent un roman ou encore pour un traité de géopolitique. Vous pouvez d’ailleurs découvrir d’autres idées de lecture sur le site www.quel-livre.com

Heureusement, notre cerveau est capable de stocker plusieurs éléments sur une seule « cheville ». L’apprentissage d’une liste de mots, de concepts, de définitions et d’une terminologie spécifique peuvent tous bénéficier de cette approche.

Liez les informations pour les retenir

Ici, vous reliez les uns aux autres les éléments dont vous voulez vous souvenir. Utile pour enrichir votre vocabulaire et vous souvenir d’une lecture passée, il s’agit d’une technique de mémorisation qui vous aide à vous souvenir de longues listes d’éléments. Faites un récit ou un dialogue à partir des mots ou des éléments que vous voulez retenir.

Face à une longue liste d’éléments sans lien entre eux, n’ayez pas peur d’envisager les possibilités les plus improbables. Utilisez des animations pour faire bouger, parler et rire les objets, par exemple. Utilisez tous les mots de la liste dans votre histoire, et vous vous souviendrez rapidement de leur définition.

La méthode Loci ou le palais de la mémoire

Les procédures de mémoire avancées, qui nécessitent un entraînement intensif, du temps et la capacité de visualiser les informations, sont souvent nécessaires pour retenir de manière fiable des concepts ou des connaissances difficiles. L’approche Loci, par exemple, est une méthode bien connue pour construire un palais de la mémoire.

L’approche Loci est également connue sous le nom de méthode du palais de la mémoire. Votre maison ou un lieu familier peut servir de base à votre espace mental « virtuel ». Il s’agit de l’une des méthodes les plus efficaces pour stocker de grandes quantités de données dans le cerveau. Cette méthode fonctionne grâce à la capacité du cerveau humain à s’orienter dans des environnements familiers.

Il suffit de choisir un endroit familier, comme votre maison, pour que cela fonctionne. Ensuite, vous serez en mesure de choisir quelles pièces apparaissent dans quel ordre. Enfin, vous vous souviendrez des meubles importants de ces pièces et prendrez des décisions d’ordre esthétique quant à leur apparence. L’étape suivante consiste à ajouter des éléments et des données à ces éléments. Vous serez en mesure de vous souvenir de plus de détails sur les chambres si vous les parcourez à nouveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.