Nîrvana de Christine Anne

Christine Anne

Nîrvana nous entraîne, sur les pas de la narratrice du roman, d’un petit village de montagne, havre de paix et de sécurité dans un monde retourné à la violence et au chaos, au mystérieux et lointain monastère de la Porte du Ciel, à l’autre bout de la terre.

Après le décès de son oncle, sa seule famille, la jeune femme se réfugie au village, dans la maison de celui-ci, et partage le quotidien des montagnards, loin des terribles évènements qui sèment terreur et panique dans le monde. Dans les papiers de son oncle, elle trouve des documents relatant l’histoire d’une Comtesse germanique morte depuis des siècles, épouse d’un botaniste réputé en son temps, et celle d’un légendaire bandit chinois devenu peintre dont les œuvres, conservées à la Porte du Ciel, sont si belles qu’elles peuvent, dit-on, rendre fou celui qui les admire…

Pourquoi son oncle, uniquement préoccupé de ses recherches scientifiques, s’est-il intéressé à ces deux personnages ? Qui est ce visiteur étranger qui vient un jour frapper à sa porte et prétend avoir été l’ami de son oncle ? L’appel de l’inconnu et de la liberté arrachera l’héroïne du roman au cocon du village pour l’emporter dans un road movie semé d’embûches, de mystères et d’aventures, dans un monde à mi-chemin entre rêve et réalité, dureté et merveilleux de la vie.

Nîrvana de Christine AnneNîrvana est le premier roman de l’auteur qui après plusieurs années dans l’industrie et la gestion de projets s’est consacrée à l’écriture et poursuit la rédaction de son deuxième roman.

A propos de l’auteur et de son ouvrage :

Découvrez plus sur l’univers de l’auteur Christine Anne et ses futures publications et l’envers du décors de Nîrvana.

Christine Anne sur Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *