Nouilles froides à Pyongyang de Jean-Luc Coatalem

Nouilles froides à PyongyangÉcrivain et journaliste, à qui l’on doit entre autres les magazines « Grands Reportages » et « Géo », Jean-Luc Coatalem nous propose un voyage en Corée du Nord. Dans son livre appelé « Nouilles froides à Pyongyang », l’auteur nous fait découvrir de manière réaliste la vie quotidienne des Nord-Coréens.

Une prison à ciel ouvert

L’héritage stalinien est bien présent dans ce pays, où tout est strictement contrôlé. Jean-Luc Coatalem retranscrit la désolation de la population, vivant dans la précarité et dans des conditions de vie pour le moins insalubres. Mais au-delà de l’aspect matériel, c’est aussi au moral des Nord-Coréens que s’intéresse l’auteur dans son livre, de l’hermétisme du régime envers le monde extérieur et du jeu des apparences auquel se livrent les autorités locales.

Une mission d’infiltration

Le voyage au pays des Kim est aussi l’histoire d’un écrivain, qui, pour approcher la réalité de la vie nord-coréenne, doit user de subterfuge, en se faisant passer pour un directeur d’agence touristique.

C’est donc à une véritable mission d’infiltration en territoire hostile que se livre Jean-Luc Coatalem pour réaliser son ouvrage. Cette entreprise n’est pas sans risque, et il lui faut, afin de ne pas se faire repérer par les autorités présentes de manière quasi permanente durant son séjour, s’éclipser dans des toilettes pour prendre ses notes.

« Nouilles froides à Pyongyang » nous met aux premières loges des décadences d’un pays et de sa population, écrit par la plume d’un adepte de la littérature voyageuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *